PAR ROMUALD VINACE PHOTOS OLIVERGODBOLDPHOTO

Le directeur de course de l’Ourea ne cache pas son impatience avant la première édition prévue du 11 au 18 juillet prochains. Des formats extrêmes, des paysages à couper le souffle, des élites, des néophytes… Avoriaz 1800 sera alors la planète trail sur laquelle tous voudront être. Découverte d’un nouvel Ovni qui devrait marquer les corps et les esprits.    

OUREA est un nouveau venu sur la scène du trail et ultra trail, dans quel état d’esprit vous trouvez-vous ? Tout est-il déjà prêt ? 

 Tout d’abord merci pour cette interview et toute l’équipe OUREA souhaite à TrailMax et ses lecteurs une bonne année 2020 et des mètres de D+ en quantité ! A l’aube de 2020, nous sommes motivés pour ces 6 derniers mois de préparatifs avant cette belle 1ère édition. Bien sûr tout n’est pas prêt 6 mois à l’avance comme pour n’importe quel événement, ce serait trop beau, mais nous sommes sur la bonne voie.

Quelle est la philosophie d’OUREA et comment est né ce tout nouvel Opus unique en Europe ? 

OUREA est né d’une envie de changement et renouveau. Avec Amandine, nous avons organisé pendant 7 ans l’IRONMAN Vichy et comme nous faisons du trail depuis plusieurs années (j’ai terminé 3 fois le Grand Raid de la Réunion) et que j’avais adoré ma participation au Cape Epic (course VTT d’une semaine avec tous les meilleurs VTTistes du monde mêlés aux amateurs), nous avons décidé de lancer un concept similaire en trail. Nous avions envie de quelque chose de novateur et qui concentrerait tout ce qui fait la force d’un événement sportif et qui nous plaît dans ce que nous faisons : la confrontation sportive, d’où l’envie d’avoir une densité importante d’athlètes ELITE au départ et de créer des étapes différentes chaque jour, l’aventure humaine ; sur les courses à étapes, les athlètes vivront déjà un défi personnel important au fil des jours. En se retrouvant au moment des repas, sur la ligne de départ, les liens se créent entre athlètes, les émotions sont décuplées, l’aventure humaine est plus intense et moins impersonnelle que sur un trail à la journée. 

sdr_vivid

La famille tient aussi une place de choix…

Donner une place également à la famille était important pour nous ; en ayant la possibilité de loger avec l’athlète, ce qui ne se voit pas généralement sur les courses à étapes, la famille, les amis prennent aussi part à la fête et peuvent partir chaque jour sur les parcours pour encourager les athlètes ou profiter des activités nombreuses du Domaine des Portes du Soleil. Un lieu mythique au milieu des montagnes, dans un environnement naturel préservé et que nous devons préserver. Nous voulions l’appeler OUREA qui signifie « Les Montagnes » ou « Dieu des Montagnes » en grec en rapport à nos athlètes et à l’environnement qui nous entoure. Un vrai coup de foudre avec Avoriaz 1800 et ses équipes s’est passé. La station se prête parfaitement à l’accueil d’un tel événement de par ses infrastructures, son histoire et ses valeurs éco-responsables. Elle se trouve également au cœur du magnifique Domaine des Portes du Soleil, véritable Terre de Trail. La commune de Morzine Avoriaz, la Région Auvergne Rhône Alpes, le Département de la Haute Savoie, Les Portes du Soleil ; tous étaient prêts à accueillir l’événement. Nous voilà donc lancés pour cette 1ère édition du 11 au 18 Juillet 2020 !

Cet événement est-il le seul sur le créneau qu’il propose sur la scène mondiale ou trouve-t-il un équivalent ?

Il y a d’autres courses à étapes dans le monde, mais aucune ne propose sur une semaine les mêmes prestations (logement en appartement Pierre&Vacances, restauration en pension complète incluse). Souvent, les athlètes dorment en tente et doivent être en autonomie alimentaire donc porter leur nourriture avec eux pendant une semaine. Ce sont aussi de belles expériences mais nous voulions proposer quelque chose de différent. Pour ces courses à étapes OUREA, vous dormez tous les soirs dans un bon lit, mangez à votre faim et repartez quotidiennement sur un trail avec le minimum de matériel sur le dos. Comme les parcours changent tous les jours sur le Domaine des Portes du Soleil avec un retour systématique sur Avoriaz 1800, vous n’avez pas non plus à déménager vos affaires quotidiennement pour aller dormir ailleurs. 

On imagine aisément que l’attente est immense autour de ce projet ? 

Comme tout événement nouveau ou différent, on est certainement attendu au tournant. On va continuer de faire ce qu’on a fait au cours de ces 10 dernières années ; s’appliquer à faire un événement qualitatif, tenter d’aller le plus loin possible dans le détail pour proposer la meilleure expérience de course, la meilleure expérience humaine possible aux athlètes, à nos équipes mais également à nos partenaires. Nous nous sommes beaucoup investis dans ce projet, nous essayons de faire les choses bien afin que dans 3 ans, nous ayons pérennisé l’événement dans le monde du trail. 

« Notre point fort est la multitude d’activités qu’il existe au cœur d’Avoriaz 1800 pour les familles. Nous allons en plus nous attacher à créer une ambiance conviviale en fin de journée en cœur de station avec des concerts live, des animations éco-responsables dans le village EXPO, les courses enfants gratuites le mercredi après-midi et d’autres surprises en préparation »

Le nombre de formats proposé à de quoi ravir la plupart des trailers même les plus exigeants avec un parcours de 7 étapes en 8 jours notamment. Pouvez-vous nous nous en dire plus ? 

Nous proposons donc 3 courses à étapes, OUREA Xtrem du 11 au 18 juillet – 7 étapes – 250 km, l’OUREA 130 du 11 au 15 juillet – 4 étapes – 130km et l’OUREA 120 du 15 au 18 juillet – 3 étapes – 120 km. Chaque étape est différente en distance (4-23-29-38-41-49-60kms) et en thème (prologue montée sèche, course classique, contre-la-montre, longue distance, étape surprise sans connaitre le parcours et type poursuite biathlon pour les élites le dernier jour). Il y a aussi la possibilité de faire l’OUREA Xtrem en relais à 2, en alternant un jour sur deux avec un ami. Nous avons ouvert également chaque étape pour les trailers qui souhaiteraient ne courir qu’un seul ou plusieurs jours. Ces courses s’appellent OUREA Solo. 2 autres trails, Les trails des Portes du Soleil (10 et 26km) auront lieu le mercredi 15 juillet, jour off des courses à étapes.

Fort de cette volonté de toucher voire séduire un large public, Ourea ne risque-t-il pas de ce perdre dans la multiplicité des formats justement ? 

C’est en fait le parcours de l’OUREA Xtrem qui est découpé en plusieurs formats (7-4-3 ou 1 jour). Chaque jour, il n’y aura qu’un seul parcours et distance. Cela donne l’opportunité de choisir une course en fonction de ses capacités, de permettre aux familles de certains athlètes des courses à étapes de pouvoir participer à la fête et ne pas seulement être là pour encourager, mais aussi d’amener plus de personnes à encourager les athlètes des courses à étapes.

Avoriaz 1800 semble un terrain de jeu sans limite pour la période estivale. Voilà un sacré atout…

Oui ! Avoriaz 1800 est un véritable atout pour nous au point de vue de l’organisation du site de course. Nous avons tout ce qu’il faut sur place pour pouvoir bien organiser l’événement et que les athlètes et leurs familles passent des moments inoubliables. Avoriaz a été construite dans les années 1960, sous l’œil avant-gardiste éco-responsable de ses fondateurs. Ses nombreux hébergements Pierre&Vacances nous permettent de proposer une offre conséquente et de qualité aux athlètes. C’est une station piétonne, ce qui lui donne son caractère si particulier. Mais pour le terrain de jeu, c’est l’ensemble du domaine des Portes du Soleil que nous allons explorer ; chaque jour, les parcours sillonnent une vallée différente avec des paysages magnifiques, des vues à couper le souffle (en plus des montées) et de superbes sentiers, des sites classés au patrimoine mondial de l’UNESCO, les trailers ne pourront pas s’ennuyer. Il en est de même pour les familles qui souhaitent profiter des Portes du Soleil, elles n’arriveront pas à faire toutes les activités touristiques proposées en une semaine ! Les Portes du Soleil, c’est 12 stations de ski et le plus grand domaine relié d’Europe ! et qui désormais s’ouvre sur le trail avec le balisage de plus de 400kms de chemins soit 54 parcours. 

Un atout qui pourrait aussi très vite convaincre le contingent de trailers étrangers. Etes-vous en mesure de déjà situer la part qu’il pourrait représenter du 11 au 18 juillet prochains ? 

Oui, nous espérons attirer dans le futur beaucoup de trailers étrangers, mais pour la 1ère édition, il est toujours plus facile d’attirer nos compatriotes. On espère attirer dès cette année 20% d’étrangers.

Ce rendez-vous innovant sera aussi celui de la fête avec une multitude d’activités dans une ambiance conviviale et familiale. A quoi peuvent s’attendre les futurs participants ? 

Notre point fort est déjà la multitude d’activités qu’il existe au cœur d’Avoriaz 1800 pour les familles. Nous allons en plus nous attacher à créer une ambiance conviviale en fin de journée en cœur de station avec des concerts live, des animations éco-responsables dans le village EXPO, les courses enfants gratuites le mercredi après-midi et d’autres surprises en préparation. 

« Les athlètes vont devoir être stratégiques avec leurs qualités de vitesse et d’endurance en fonction des étapes, certains vont jouer des victoires d’étapes sachant qu’ils ne peuvent pas jouer le général, je suis curieux de voir le déroulement de la semaine. On a aussi mis en place un classement par sprint sur 3 étapes en ligne, cela devrait pimenter la course »

Côté coulisse, OUREA se promet une logistique lourde. Un mot sur l’équipe qui vous entoure… 

Oui, cela va être une logistique importante, un peu moins lourde que l’IRONMAN, mais on a une bonne équipe à nos côtés. Nous sommes 6 personnes et nous avons également plus d’une vingtaine de nos anciens team leaders de l’IRONMAN Vichy qui viennent nous aider à des postes clés. Nous travaillons également en collaboration avec l’Amicale des Bénévoles pour organiser une équipe de super bénévoles. Les équipes des collectivités qui nous accueillent sont aussi très investies et aident à l’organisation de l’événement (Avoriaz 1800, Morzine-Avoriaz, Les Portes du Soleil, la communauté de communes du Haut-Chablais…)

Et le volet éco-responsable sera aussi l’un des socles de cette semaine sportive…

Oui effectivement, cela nous tenait à cœur lorsque l’on a écrit le concept de cet événement sur notre page blanche. Quand on veut créer un événement de grande ampleur, on a un devoir d’exemplarité, de sensibilisation et puis cela semble évident aujourd’hui d’appliquer ce que l’on fait à la maison (tri des déchets, comportement éco-responsable) à l’échelle de l’événement. J’ai envie de rajouter, au vu de ce qui se passe aujourd’hui dans le monde et de l’actualité récente, que cela est même un impératif de minimiser nos impacts sur notre environnement. Nous travaillons en collaboration avec l’association AREMACS et nous mettrons en place de nombreuses mesures, que nous présenterons dans l’année, pour que cet événement soit éco-responsable.

Côté terrain, les meilleurs athlètes élite sont annoncés. Pouvez-vous nous en dire plus ?

Nous aurons en effet au départ près de 40 élites. Une dizaine de femmes avec une cote minimale à 740 points ITRA et 30 hommes avec une côte moyenne à 875 points pour le moment. Les têtes d’affiche sont chez les femmes Ragna Debats (Championne du monde 2018), Lucy Bartholomew (3ème Western States 2018), Maite Maiora (3ème UTMB 2019), Sarah Vieuille (Championne de France 2019) et Ekaterina MYTIEVA (4ème UTMB 2019)… Chez les hommes, Pau Capell (vainqueur UTMB 2019) et Jonathan Albon (Champion du monde 2019 sont les favoris avec une pléiade d’outsiders avec Dmitry Mythiev (2ème TDS 2019), Nicolas Martin (vice- champion du monde 2016), Tom Evans (3ème du championnat du monde 2018), Thibaud Garriver (1er   de la Transvulcania 2019), Cristofer Clemente (vice-champion du monde 2018), Marcin Swierc (1er TDS 2018), Ludovic Pommeret (vainqueur de l’UTMB 2016), Père Aurell (1er de la Transvulcania 2018), Aurélian Dunnad Pallaz (champion de France 2018), Andy Symonds (5ème de l’UTMB 2019), Patrick Bringer (3ème du championnats du monde 2015), David HAUSS (6ème GRR 2019)… 

Plus de 250 kilomètres de paysages préservés et 19 000m d’ascensions verticales cumulées au sein du domaine des Portes du Soleil entre la France et la Suisse… certains risquent d’être pris de vertige ? 

Cela fait un beau défi sportif, il faudra savoir gérer sa forme pour arriver au bout, mais cela peut aussi constituer de bonnes journées de préparation pour les trails mythiques de fin août. C’est certainement chez les Elites que cela risque d’être difficile s’ils gèrent mal. Les athlètes vont devoir être stratégiques avec leurs qualités de vitesse et d’endurance en fonction des étapes, certains vont jouer des victoires d’étapes sachant qu’ils ne peuvent pas jouer le général, je suis curieux de voir le déroulement de la semaine. On a aussi mis en place un classement par sprint sur 3 étapes en ligne, cela devrait pimenter la course. 

« Après avoir passé 2 ans à préparer ce projet, ces émotions commencent à nous manquer ! » 

Fait pour les athlètes, le public ne sera pas pour autant laissé pour compte. Auront-ils la possibilité d’être au plus près des athlètes ? 

Généralement, il est difficile pour les familles de suivre leurs athlètes sans prendre la voiture. Nous avons essayé de créer des parcours où le public peut se déplacer facilement grâce aux remontées mécaniques sur 14 points au cours de la semaine. C’est un stress de moins pour les familles, elles n’auront plus qu’à suivre nos indications et mettre le feu.

Pour une première, vous n’aurez pas de point de référence. Quels seront alors vos indicateurs de réussite ? 

Oui bien sûr, nous n’avons pas d’antériorité donc pas de moyens de comparaison. Nos indicateurs de réussite seront forcément la participation des athlètes, leur satisfaction et l’intérêt des médias et de la communauté trail pour l’événement. 

Serez-vous bien présent du 27 au 30 août, à Chamonix sur l’UTMB ? Quels seront les objectifs à tenir ? 

Oui, on devrait être une fois de plus dans le « village organisateurs » de l’UTMB, nous aurons un peu plus de contenu à présenter aux trailers 😉 (vidéos, photos…) sur le stand pour leur donner envie de venir sur la 2ème édition. Ce sont de très bons moments d’échanges avec les athlètes. Ceux qui auront participé à la 1ère édition pourront nous faire un retour de vive voix, nous serons plus disponibles que pendant l’événement à Avoriaz en pleine organisation. 

Que peut-on souhaiter au directeur de course que vous êtes et à son équipe ?

Juste 2-3 petites choses… beaucoup athlètes, une organisation efficace et huilée, du spectacle avec les élites, 8 jours de beau temps du 11 au 18 juillet et de vivre encore et toujours des moments inoubliables avec les athlètes et bénévoles car après avoir passé 2 ans à préparer ce projet, ces émotions commencent à nous manquer !! 

Retrouvez toutes les informations sur ourea-trail.com